Accueil ACCUEIL DIVERS CORONAVIRUS COVI D 19

CORONAVIRUS COVI D 19

0
0
73

Covid 19

 

Jésus est le visage exact de Dieu sur Terre (« qui me voit, voit le Père »).
Tout en attirant l’attention sur le mal qui assèche le cœur de l’Homme, Jésus s’est toujours opposé au mal qui touche le corps.
Il a toujours accepté de guérir les malades qui lui étaient présentés, avec compassion : lèpre, maladies psychiques, malformations, paralysies, cécités, surdités…
           Le mal ne vient donc pas de Dieu !
L’épidémie n’est donc pas une punition divine, elle est pour moi le signe que le « mal » est toujours à l’oeuvre dans le Monde…

Pollution en Chine

Pollution en Chine

Ceci dit, cette épidémie nous donne des pistes de réflexion :
1 A l’occasion de l’arrêt des productions Chinoises, la pollution visible depuis les satellites au-dessus de la Chine a considérablement diminué. Cela pourrait inciter l’Homme à réfléchir au bien-fondé de ses activités, et aux répercussions sur l’environnement et sur l’Homme… Est-il raisonnable de toujours chercher à produire plus et moins cher ?
De quoi avons-nous vraiment besoin ? Avons-nous le souci d’économiser les ressources naturelles ?

2 Comment produire les biens essentiels plus proprement ? Pourquoi ne pas fabriquer des produits durables et réparables Fabriquer moins mais mieux !

3 Depuis l’épidémie, on assiste à un très fort ralentissement des transports aériens. 
Comment font les gens maintenant ? Ils se passent de voyager ! Car ces voyages étaient loin d’être indispensables !
Alors, pourquoi banaliser les transports aériens, et encourager la bougeotte des masses humaines à bas prix ? 
Quel est le coût écologique de ces vols multiples ?

 

Cimetière d'avions en Californie

Cimetière d’avions en Californie

 

4 La survie de l’Espèce Humaine est plus importante que la santé de l’économie mondiale ! (arrêt général pendant l’épidémie). Pourquoi l’Écologie passe-t-elle toujours au second plan ? Quels sont les intérêts privés ou publics qui empêchent le changement ?

Pollution côte

Pollution côte

5 La « mondialisation » -qui consiste à concentrer toutes les productions en Chine- a montré sa vulnérabilité (arrêt de l’économie Mondiale au moindre problème), et sa dangerosité (effet domino, catastrophes en série).
Par ailleurs la Chine est une dictature hégémonique (accroissement de son armement, annexions de territoires et de zones maritimes, achat de territoires immenses et d’infrastructures stratégiques à l’étranger). La prudence serait de relocaliser nos emplois et nos productions, et de limiter la puissance Chinoise au lieu de l’alimenter par nos achats.

L’épidémie mondiale nous donne aussi des signes d’espoir :
1 entraide internationale (médecins Chinois venus en Italie)
2 solidarités nationales (médecins retraités revenus dans les hôpitaux)
3 Dialogue international et échange d’informations (pour la prévention et le suivi de l’épidémie )…
4 Développement du télétravail

L’Homme ferait bien de profiter de cette « pause forcée » pour repenser ses choix, ses manières de vivre et de consommer, la répartition des richesses dans le monde.

Retrouvons la sagesse et le bon sens !       

                                   prière

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Dialogues avec l’ange : extrait 6

Extrait de « Dialogues avec l’ange » recueillis par Gitta Mall…