Ils lui présentèrent une pièce d’un denier…

Dimanche 18 octobre 2020
Évangile selon St Matthieu (22, 15-21)
29e dimanche du temps ordinaire

César

Les pharisiens allèrent tenir conseil pour prendre Jésus au piège en le faisant parler.
Ils lui envoient leurs disciples, accompagnés des partisans d’Hérode :
« Maître, lui disent-ils, nous le savons :
tu es toujours vrai et tu enseignes le chemin de Dieu en vérité ;
tu ne te laisses influencer par personne, car ce n’est pas selon l’apparence que tu considères les gens. Alors donne-nous ton avis :
est-il permis, oui ou non, de payer l’impôt à César, l’Empereur ? »

Jésus doit répondre devant « les partisans d’Hérode » et « les disciples des pharisiens » :
tout sera donc répété en milieu ennemi, (politique, religieux et militaire…).

Si Jésus dit « oui, il faut payer l’impôt à César »
il sera accusé de complicité avec l’occupant Romain.

Si il dit « non, il ne faut pas payer l’impôt »,
il sera arrêté comme rebelle et agitateur…

La question « est-il permis » reflète bien la manière de penser, des religieux du Temple : 
ils sont dans une logique du « permis / défendu », c’est « oui » ou c’est « non »…
ils veulent une règlementation, mais Dieu est dans une démarche d’Amour !
La première est limitative, la seconde infinie…

Connaissant leur perversité, Jésus dit :
« Hypocrites ! pourquoi voulez-vous me mettre à l’épreuve ?
Montrez-moi la monnaie de l’impôt. »
Ils lui présentèrent une pièce d’un denier.

Il leur dit : « cette effigie et cette inscription, de qui sont-elles ? »
Ils répondirent « de César. »
Alors il leur dit : « Rendez donc à César ce qui est à César, et à Dieu ce qui est à Dieu. »

[« Ce qui est à Dieu » n’est pas la part qui échappe à César,
autrement dit Dieu n’entre pas en concurrence avec le Monde qu’il a créé.
Le Chrétien est pleinement, tout entier à Dieu (…)
Il est un chercheur mû par le désir de la Rencontre avec Dieu. (…)
Rendre à Dieu ce qui est à Dieu », c’est orienter sa vie selon la Royauté de Dieu,
découvrir cette Royauté ici et maintenant dans la foi active,
dans la charité qui se donne de la peine et dans l’Espérance qui tient bon, à distance de toute lutte de pouvoir.] (M.D Trébuchet)

« Tu nous as faits pour Toi, Seigneur. »
Je veux Te garder la meilleure place dans mon cœur…
Amen !

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

La Bible : Lecture du jour |
Artifeteouest |
Maraboutdesmarabout |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Franciscocasinofckv996
| LE PLUS GRAND ET PUISSANT M...
| Smogsopimut