Conflits Humains…

Lundi 14 juin 2021
Évangile selon St Matthieu (5, 38-42)

NELSON MANDELA

NELSON MANDELA

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples :
« Vous avez appris qu’il a été dit : Œil pour œil, et dent pour dent.
Eh bien ! moi, je vous dis de ne pas riposter au méchant ;
mais si quelqu’un te gifle sur la joue droite, tends-lui encore l’autre.
Et si quelqu’un veut te poursuivre en justice et prendre ta tunique, laisse-lui encore ton manteau.
Et si quelqu’un te réquisitionne pour faire mille pas, fais-en deux mille avec lui.
À qui te demande, donne ; à qui veut t’emprunter, ne tourne pas le dos ! »

Les conflits Humains sont très divers, les occasions de se disputer, nombreuses…
Moïse avait proposé de limiter la réplique dans une mesure équitable et modérée : « oeil pour oeil, dent pour dent « , et pas plus.
C’était déjà une avancée vers l’apaisement des situations conflictuelles.

Aujourd’hui, la Société démocratique institue les bases légales d’une Justice Républicaine :
- Séparation des pouvoirs, autonomie de la Justice
- Recours aux tribunaux ouverts et garantis à tous
- Plaidoieries à charge et à décharge,
- Établissement de barêmes des peines, avec une fourchette permettant au juge de moduler selon le contexte…
Les lois de la République semblent garantir à chacun(e) une protection équitable et juste, dans les pays démocratiques…

Mais Jésus va bien plus loin que la seule morale laïque.
La Loi Divine c’est l’Amour.
La Justice de Dieu c’est le Pardon !

Jésus nous propose de faire route avec le Méchant,
de l’écouter silencieusement -pour le comprendre,
de lui donner au-delà de ce qu’il veut prendre -partage,
de ne pas chercher à avoir raison…

Transformer notre souffrance, notre désir de vengeance en Amour : c’est inhumain !
Est-ce seulement possible ? … certainement pas avec nos seules forces Humaines.

« Aimez vos ennemis, et priez pour vos bourreaux… » dira Jésus.
Jésus a été giflé, il ne s’est pas vengé.
Il a reçu les crachats et les insultes : il n’a pas répondu.
Il a été cloué sur une croix : il a prié pour ses bourreaux.
« Père, pardonne-leur, ils ne savent pas ce qu’ils font. « 

Impossible pour l’Homme ?

Pourtant des héros du pardon se lèvent, parfois :
- le 27 décembre 1983, Jean-Paul II rencontrait celui qui avait essayé de le tuer (Ali Agça), et lui témoignait son pardon…
- des parents rencontrent en prison l’assassin de leur fils…
- A Dallas, un homme pardonne à une policière d’avoir tué son frère par erreur en 2018.
- A sa sortie de prison, Nelson Mandela ferme la porte au passé de l’Apartheid, refusant la vengeance, et ouvre en grand sur l’avenir d’un peuple réconcilié.

Partout où règne l’Amour vrai, le pardon est possible : dans le couple, en famille, entre amis….
Mais il faut du temps…

Pardonner ne veut pas dire oublier, mais libérer !
Libérer le coupable de sa culpabilité,
libérer la victime de sa rancune…

Seigneur, je te confie aujourd’hui cette rancune que j’ai au fond de moi, et qui m’étouffe…
cette culpabilité qui m’emprisonne et m’empêche d’avancer…
Pardonne-moi, Seigneur, et apprend-moi à pardonner !
Amen !

 

Sur le même texte, lire aussi le commentaire du 15 juin 2020 :
http://dj34450.unblog.fr/?p=790

Inscrivez vous

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

La Bible : Lecture du jour |
Artifeteouest |
Maraboutdesmarabout |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Franciscocasinofckv996
| LE PLUS GRAND ET PUISSANT M...
| Smogsopimut