Accueil ACCUEIL ANNEE LITURGIQUE "B" (2020-2021) Lève-toi, il t’appelle ! …

Lève-toi, il t’appelle ! …

0
0
25

Dimanche 24 octobre 2021
Évangile selon St Marc (10, 46b-52)

Bartimée

En ce temps-là, tandis que Jésus sortait de Jéricho avec ses disciples et une foule nombreuse, le fils de Timée, Bartimée, un aveugle qui mendiait, était assis au bord du chemin.

Les « miracles » que Jésus opère sont toujours des « signes » : il nous faut voir le message dont ils sont porteurs…
Bartimée est « installé » dans sa dépendance et son malheur.
Son manteau est le symbole de sa vie de mendiant.
Des gens passent sur le « chemin », symbole de la vie qui passe.
Bartimée reste « assis », spectateur passif, replié sur sa misère, sa nuit : il « entend » la vie des autres, mais sa vie à lui, il la subit : elle est à l’arrêt !

Quand il entendit que c’était Jésus de Nazareth, il se mit à crier :
« Fils de David, Jésus, prends pitié de moi ! »

Bartimée crie sa misère à Jésus « Fils de David » : il reconnait en Jésus le Messie.
La Bible est remplie des appels, des cris de l’Homme…
Notre prière est parfois un « cri » : A qui est-elle adressée ? Quelle est notre attente ? Quelle est notre foi ?

Beaucoup de gens le rabrouaient pour le faire taire, mais il criait de plus belle :
« Fils de David, prends pitié de moi ! »

Bartimée crie son besoin de « pitié », sa misère : il dérange… on veut le faire taire.
Quelle est notre réaction face  la misère ?

Jésus s’arrête et dit : « Appelez-le. »
On appelle donc l’aveugle, et on lui dit : « Confiance, lève-toi ; il t’appelle. »

Bartimée est habitué à recevoir des pièces…
Jésus accepte de s’arrêter, d’entrer dans une vraie relation, un tête à tête, un cœur à cœur…
Acceptons-nous de donner du temps, de l’écoute ? de nous laisser « déranger » par certains appels ?

L’aveugle jeta son manteau, bondit et courut vers Jésus.

En « jetant » son manteau, Bartimée jette son passé : il s’est mis debout, il retrouve sa dignité, il devient acteur : en courant vers Jésus, il fait enfin un choix dans sa vie…

Prenant la parole, Jésus lui dit : « Que veux-tu que je fasse pour toi ? »

Jésus est à l’écoute, il se met à disposition de l’Homme dans sa détresse, il se fait « serviteur »… Il s’abaissera jusqu’au rang d’esclave (Cf Lavement des pieds).
Jésus pose une question, dont la réponse semble évidente :  » Que veux-tu que je fasse pour toi ? « … délicatesse Divine, rien n’est imposé, Jésus veut d’abord entendre « notre » vérité, « notre » souffrance, l’entendre de notre bouche.

L’aveugle lui dit : « Rabbouni, que je retrouve la vue ! »
Et Jésus lui dit : « Va, ta foi t’a sauvé. »
Aussitôt l’homme retrouva la vue, et il suivait Jésus sur le chemin.

La « vue » demandée par Bartimée n’est pas seulement oculaire :
il s’agit de foi, de Salut, de remise en route…
Bartimée veut  » y voir clair » dans sa vie…
Il reconnait le statut de « Maître » à Jésus (rabbi), mais utilise un petit diminutif (rabbouni) qui pose sa demande dans un registre affectueux, presque intime…
Ce mot « Rabbouni » sera utilisé par Marie-Madeleine au matin de Pâques (Jean 20, 11-16) : relation affectueuse avec le Ressuscité !

Jésus opère la guérison très discrètement :
il aurait pu faire une grande déclaration solennelle pour impressionner la foule,
prononcer des formules savantes,
convoquer un orchestre symphonique d’anges… Faire du cinéma !

Non ! Jésus est dans une proximité touchante avec cet homme,
c’est comme une bulle d’affection invisible qui les isolerait de la foule…
Jésus donne à l’Homme le premier rôle : « ta foi t’a sauvé… ».

L’aveugle choisit de suivre Jésus, il fait enfin un choix de vie, il prend Jésus comme guide sur le chemin…
ce chemin qui mène à Jérusalem ! …Bartimée 2

Crions, crions vers ce Dieu compatissant, vers notre Dieu plein d’Amour…
Jetons notre « manteau » nos vieilles habitudes, nos paresses, nos infirmités…
Suivons Jésus le Fils, notre frère et notre ami pour la Vie !
Entretenons avec Lui une réelle amitié, dans l’intimité d’un cœur à cœur.

Proposition de prière :

Aujourd’hui, Seigneur, je me lève et je te suis !
Amen !

  • Chrétiens, redressez-vous !

    Jeudi 25 novembre 2021 Évangile selon St Luc (21, 25-28. 34-36)   En ce temps-là, Jésus pa…
  • Priez ! …

    Samedi 27 novembre 2021 Évangile selon St Luc (21, 34-36) En ce temps-là, Jésus disait à s…
  • Voyez et regardez…

    Vendredi 26 novembre 2021 Évangile selon St Luc (21, 29-33) « En ce temps-là, J…
Charger d'autres articles liés
  • Chrétiens, redressez-vous !

    Jeudi 25 novembre 2021 Évangile selon St Luc (21, 25-28. 34-36)   En ce temps-là, Jésus pa…
  • Priez ! …

    Samedi 27 novembre 2021 Évangile selon St Luc (21, 34-36) En ce temps-là, Jésus disait à s…
  • Voyez et regardez…

    Vendredi 26 novembre 2021 Évangile selon St Luc (21, 29-33) « En ce temps-là, J…
Charger d'autres écrits par dj34450
  • Priez ! …

    Samedi 27 novembre 2021 Évangile selon St Luc (21, 34-36) En ce temps-là, Jésus disait à s…
  • Voyez et regardez…

    Vendredi 26 novembre 2021 Évangile selon St Luc (21, 29-33) « En ce temps-là, J…
  • les nations seront désemparées…

    Jeudi 25 novembre 2021 Évangile selon St Luc (21, 20-28) En ce temps-là, Jésus disait à se…
Charger d'autres écrits dans ANNEE LITURGIQUE "B" (2020-2021)

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Restez éveillés et priez en tout temps…

Samedi 28 novembre 2020 Évangile selon St Luc (21, 34-36) Jésus disait à ses disciples : &…