Accueil MARC Marc (3, 7-12)

Marc (3, 7-12)

0
0
131

Jésus magicien ?

foule

Évangile selon St Marc (3, 7-12)

En ce temps-là, Jésus se retira avec ses disciples près de la mer, et une grande multitude de gens, venus de la Galilée, le suivirent. De Judée, de Jérusalem, d’Idumée, de Transjordanie, et de la région de Tyr et de Sidon vinrent aussi à lui une multitude de gens qui avaient entendu parler de ce qu’il faisait.
Il dit à ses disciples de tenir une barque à sa disposition pour que la foule ne l’écrase pas. Car il avait fait beaucoup de guérisons, si bien que tous ceux qui souffraient de quelque mal se précipitaient sur lui pour le toucher. Et lorsque les esprits impurs le voyaient, ils se jetaient à ses pieds et criaient : « Toi, tu es le Fils de Dieu ! » Mais il leur défendait vivement de le faire connaître.

Des foules viennent de partout… la situation est vite incontrôlable !
De nombreux détails sont donnés par l’évangéliste, qui sonnent vrai (provenances géographiques, montée dans la barque par sécurité…).

La motivation de la foule est évidente : chacun veut sa part de guérison, sa part de spectacle.
Mais Jésus n’est pas venu faire le « magicien »… 

La curiosité ou l’intérêt ne sont pas les bases de la relation que le Messie attend. 

Les foules viennent en « touristes » : est-ce la 1ère étape vers la foi ? « juste pour voir ? « .

Il y a erreur : Jésus n’est pas venu faire du merveilleux  !
Dans un tel contexte, Jésus fait taire les voix qui crient :  » Toi tu es le Fils de Dieu « .

 

La Mission de Jésus est de nous révéler le VRAI visage du Père, de libérer l’Homme en sublimant l’ancienne Loi par l’unique commandement d’Amour et de délivrer la Parole de Dieu aux Hommes.

Oublié la fausse image d’un dieu coléreux, tout puissant, lointain, qui punit, tire les ficelles de la marionnette, et manipule l’Homme.

Jésus incarne pour nous la réalité du Père : « qui me voit, voit le Père« .

Dieu est un BON Père, un père infiniment bon :
tendresse envers l’Homme,
respect et effacement devant sa créature,
compassion pour les plus fragiles,
accueil des pécheurs, pardon et remise en route…
Avant sa Passion, Jésus lave les pieds des apôtres, comme pour dire à Pierre offusqué :
« avance Pierre, c’est moi qui te lave« … (voir Jean 13, 6-9).
Dieu serviteur !

Dieu fragile, comme l’Amour : Jésus -visage du Père- mourra, sur la Croix, d’être rejeté, victime innocente,  incapable de se défendre, incapable de s’imposer…

Jésus visage du Père a tout accompli, tout donné, dans la plus grande confiance en son Père.
Sur la Croix seulement, Jésus acceptera cette déclaration du centurion romain :
 » Vraiment cet homme était le fils de Dieu ! « 
Et l’Amour vrai, l’Amour don de soi éclatera en résurrection le 3e jour, matin de Pâques !

Si devant la Croix nous osons répéter cette phrase :
 » Jésus, tu es le Fils de Dieu « ,
alors et alors seulement nous sommes dans la Vérité.

croix

 

Proposition de prière :

Apprends-moi Seigneur à venir à toi par Amour et non par intérêt.
Amen !

Charger d'autres articles liés
  • Greffés sur le Christ ! …

    Mercredi 18 mai 2022 Évangile selon St Jean (15, 1-8) Le pied de vigne ne porte pas de rai…
  • La paix ? …

    Mardi 17 mai 2022 Évangile selon St Jean (14, 27-31a) En ce temps-là, Jésus disait à ses d…
  • Tri-unité dans l’Amour…

    Lundi 16 mai 2022 Évangile selon St Jean (14, 21-26) En ce temps-là, Jésus disait à ses di…
Charger d'autres écrits par dj34450
Charger d'autres écrits dans MARC

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Porte à porte…

Lundi 14 février 2022 Évangile selon St Luc (10, 1-9) En ce temps-là, parmi les disciples,…