Jean (10, 22-30)

0
0
38

Mardi 10 mai 2022
Évangile selon St Jean (10, 22-30) ou (10, 27-30)

sous colonnade de Salomon

La liturgie nous demande de reprendre le texte de dimanche, augmenté des versets 22 à 26.

Versets 22-26 :
On célébrait la fête de la dédicace du Temple à Jérusalem. C’était l’hiver.
Jésus allait et venait dans le Temple, sous la colonnade de Salomon.

Beaucoup de détails situent le texte : la fête de la dédicace du Temple, ou fête de Hanukkah, fête des lumières,  commence le 25 décembre et dure huit jours…
Les Juifs allument progressivement les bougies de la Menorah, chandelier à 7 branches (7 = chiffre parfait) symbolisant la croissance de la foi Juive et la permanence de la Présence Divine… Mais de nombreuses autres interprétations de ce symbole religieux existent.

Les Juifs firent cercle autour de lui ; ils lui disaient :
« Combien de temps vas-tu nous tenir en haleine ?
Si c’est toi le Christ, dis-le nous ouvertement ! »
Jésus leur répondit : « Je vous l’ai dit, et vous ne croyez pas. Les œuvres que je fais, moi, au nom de mon Père, voilà ce qui me rend témoignage.
Mais vous, vous ne croyez pas, parce que vous n’êtes pas de mes brebis.

Jésus s’est toujours méfié de ce titre de « Messie »
(ou Christ, c’est pareil),
car sous ce terme étaient cachées des ambitions politiques
et un désir de revanche sur l’occupant Romain.
Or, la Mission de Jésus était bien différente des attentes humaines !

La foi est le préalable nécessaire à la compréhension du « Personnage Jésus ».
Foi en sa Parole, foi dans ses œuvres…
Foi en la réalisation de l’Écriture par Lui.
Alors seulement, l’identité messianique de Jésus devient accessible.
Jésus donne des signes et laisse l’Homme s’éveiller puis grandir dans la foi en Lui, Messie, mais aussi FILS, Fils de Dieu : Dieu lui-même… !

Versets 27-30 :
Mes brebis écoutent ma voix ; moi, je les connais, et elles me suivent.
Je leur donne la vie éternelle : jamais elles ne périront, et personne ne les arrachera de ma main.

« Mes brebis écoutent ma voix« …
« Écouter Jésus, qu’est-ce que ça veut dire ?
Nous reconnaissons le tout premier commandement de Dieu (« Celui-ci est mon Fils bien-aimé. Écoutez-le »)( Marc 9, 7).
Mais aussi l’importance de cette attitude dans la vie.
Écouter, c’est la règle d’or que les fiancés soulignent dans la préparation de leur mariage.
Écouter, c’est le maître mot pour la vie en société, pour l’amitié.
C’est la toute première discipline pour tout apprentissage. Mais c’est une vraie discipline personnelle !

L’écoute n’est pas unilatérale.
Et la façon de Jésus d’écouter ses contemporains est une vraie référence.
Ses brebis écoutent sa voix, parce qu’il les écoute lui-même.
Voyez comme il donne la parole à ceux qui s’adressent à lui.
Quelle que soit leur condition, quelle que soit leur motivation : obtenir un bienfait ou l’agresser.
Il a longuement montré à ces pharisiens qu’il vient du Père pour eux, avant de le leur dire explicitement, en s’appuyant sur la Loi et les Prophètes.
Le disciple baptisé qui écoute comme Jésus, le révèle déjà pour pouvoir en parler avec justesse. »
(P. Louis de Pontbriand. Missionnaire de la Salette. Sète)

Face à l’attente d’un leader politique, d’un chef, d’un roi, d’un guerrier,
Jésus oppose l’image pacifique et humble du berger,
mais d’un bon berger, d’un berger exceptionnel, 
qui entretient une relation individuelle avec chacune des brebis, (« moi, je les connais« )
un berger qui a la confiance de chacune, (« elles me suivent« ),
qui donne plus que la vie et la sécurité d’ici bas, (« je leur donne la vie éternelle« ),
un berger qui protège de la mort véritable, (« jamais elles ne périront« ),
qui protège de l’Ennemi, (« personne ne les arrachera de ma main« )…

Les mots de Jésus sont bien au-delà du matérialisme humain : Jésus voit plus haut, plus loin.
Sa marche à la tête du troupeau, mène au Père éternel !
La mort dont il parle est la séparation d’avec Dieu, mort éternelle… !
et l’ennemi qui cherche à s’approprier les brebis est le Diviseur, le Diable… !

Mon Père, qui me les a données, est plus grand que tout, et personne ne peut les arracher de la main du Père.
Le Père et moi, nous sommes UN. »

Voilà le but, le summum de la Foi :
découvrir l’unité parfaite, la ressemblance totale entre Jésus et le Père :
- « Le Père et moi nous sommes UN. »
- « Qui me voit, voit le Père. »

L’Homme exige souvent de Dieu une intervention, ou une déclaration fracassante…
Jésus répondra par la Croix,
révélant la vraie nature, le vrai visage de Dieu : Dieu qui se tait, Dieu qui meurt.

Oui, Jésus est Dieu !
Dieu, vrai Homme,
Homme, vrai Dieu.

Proposition de prière :

Lorsque ma demande est mauvaise,
pardonne-moi, Seigneur !

Tu sais de quoi j’ai besoin,
mieux que moi,
car tu vois plus loin…
Béni sois-tu !

Amen !

  • Faux prophètes ? …

    Mercredi 22 juin 2022 Évangile selon St Matthieu (7, 15-20) En ce temps-là, Jésus disait à…
  • Le bon Pasteur…

    Dimanche 8 mai 2022 Évangile selon St Jean (10, 22-30) ou (10, 27-30)   Versets 22-26 : On…
  • Matthieu (1, 1-17) ou (1, 1-16. 18-23) ou (1, 1-23)

    Généalogie de Jésus Matthieu (1, 1-17) ou (1, 1-16. 18-23) ou (1, 1-23) VERSETS 1-16 : Gén…
Charger d'autres articles liés
  • Viens ! Elle vivra…

    Lundi 4 juillet 2022 Évangile selon St Matthieu (9, 18-26) En ce temps-là, tandis que Jésu…
  • Envoi en Mission… Départ !

    Dimanche 3 juillet 2022 Évangile selon St Luc (10, 1-12) ou (10, 1-12. 17-20) En ce temps-…
  • Le jeûne Chrétien ? …

    Samedi 2 juillet 2022 Évangile selon St Matthieu (9, 14-15) ou (9, 14-17) Versets 14-15 (1…
Charger d'autres écrits par dj34450
  • Viens ! Elle vivra…

    Lundi 4 juillet 2022 Évangile selon St Matthieu (9, 18-26) En ce temps-là, tandis que Jésu…
  • Envoi en Mission… Départ !

    Dimanche 3 juillet 2022 Évangile selon St Luc (10, 1-12) ou (10, 1-12. 17-20) En ce temps-…
  • Le jeûne Chrétien ? …

    Samedi 2 juillet 2022 Évangile selon St Matthieu (9, 14-15) ou (9, 14-17) Versets 14-15 (1…
Charger d'autres écrits dans ANNÉE LITURGIQUE "C" (2021-2022)

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Dialogues avec l’ange : extrait 1

Extrait de « Dialogues avec l’ange » recueillis par Gitta Mall…