Accueil ANNÉE LITURGIQUE "C" (2021-2022) Greffés sur le Christ ! …

Greffés sur le Christ ! …

0
0
38

Mercredi 18 mai 2022
Évangile selon St Jean (15, 1-8)

Raisin

Le pied de vigne ne porte pas de raisin ;
ce sont les sarments qui portent les grappes,
à condition de rester reliés au pied,
et d’être soigneusement taillés avant le printemps…

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples :
« Moi, je suis la vraie vigne, et mon Père est le vigneron.
Tout sarment qui est en moi, mais qui ne porte pas de fruit, mon Père l’enlève ;
tout sarment qui porte du fruit, il le purifie en le taillant, pour qu’il en porte davantage.
Mais vous, déjà vous voici purifiés grâce à la parole que je vous ai dite.
Demeurez en moi, comme moi en vous.
De même que le sarment ne peut pas porter de fruit par lui-même s’il ne demeure pas sur la vigne, de même vous non plus, si vous ne demeurez pas en moi.

Moi, je suis la vigne, et vous, les sarments.
Celui qui demeure en moi et en qui je demeure, celui-là porte beaucoup de fruit, car, en dehors de moi, vous ne pouvez rien faire.
Si quelqu’un ne demeure pas en moi, il est, comme le sarment, jeté dehors, et il se dessèche. Les sarments secs, on les ramasse, on les jette au feu, et ils brûlent.
Si vous demeurez en moi, et que mes paroles demeurent en vous, demandez tout ce que vous voulez, et cela se réalisera pour vous.
Ce qui fait la gloire de mon Père, c’est que vous portiez beaucoup de fruit et que vous soyez pour moi des disciples. »

 

Avant de partir vers sa Passion,
Jésus éveille ses disciples à une autre forme de Présence, une nouvelle relation dans la prière… qui trouve sa Source dans sa Parole.

« Si vous demeurez en moi,
et que mes paroles demeurent en vous,
demandez tout ce que vous voulez, et cela se réalisera pour vous. »

« Demeurer » en Jésus, c’est « habiter », « vivre en Lui ».
Jésus nous parle d’une « communion véritable » avec Lui, d’une complicité permanente, d’un partage, d’une fusion amoureuse : Jésus nous mendie une place dans notre cœur.

Sa « Parole qui demeure en nous« , c’est ce trésor reçu,
c’est Sa Présence et Ses mots qui résonnent en notre for intérieur, « au fond, tout au fond, là où nous sommes vraiment bons« …(E.E Schmidt)
Méditer la Parole du Christ, c’est éclairer notre vie, réfléchir nos décisions, enrichir notre prière et nous orienter vers le Père.

Ainsi, si nous demeurons en Lui, et Lui en nous, nous sommes habités par l’Amour en personne : le Mal est tenu à l’écart, et notre prière est pure et désintéressée… toute orientée vers l’Amour : elle est reçue par Dieu, et Dieu nous exauce !

Toute notre vie gagne à être orientée par le Christ, avec Lui et en Lui, vers le Père.
Alors tout devient possible…
Notre Mission d’Amour obtiendra tout ce qui est nécessaire à sa réalisation…

Une fois le « terrain », le cœur préparé pour la Rencontre, nous pouvons choisir parmi les différents axes de la prière, selon notre désir : le remerciement (ou action de grâce), l’offrande, la demande, et la louange (« béni sois-tu)…

Que pouvons-nous demander à Dieu, qu’il ne sache déjà ?
Notre confiance en son Amour infini est ce qu’il attend de nous.
Nous pouvons nous abandonner en sa très sainte Grâce, et y trouver un repos, une paix véritable…

Que puis-je offrir à Dieu qui ne vienne de lui ?
Mes humbles efforts me paraissent dérisoires…
J’offre ma vie et ma foi,
et ma libre réponse à son Amour inouï !

Alors mon désir est de remercier le Dieu trois fois saint
qui m’a comblé de son Amour, de sa très sainte Présence
en mon cœur de pécheur pardonné.

Je bénis mon Seigneur et mon Dieu
de tout mon cœur,
dans le silence de l’Esprit.

Et puis je débute ma journée au service du Projet de Dieu, au service du Royaume : action !

Les Chrétiens sont des sarments de vigne greffés sur le Christ.
En chacun(e) il peut y avoir un peu de bois sec, inutile…
Il peut se trouver un peu de bois stérile,
abîmé par la vie, attaqué par les maladies ou par les ravageurs…

Le Père complète le travail du Fils en favorisant les sarments fructifères…
… et le miracle s’accomplit !

Nous portons tous du fruit d’Amour,
plus ou moins,
quand nous sommes reliés,
irrigués par la sève bienfaisante du Christ :
sa Parole !

Proposition de prière :

Seigneur je ne veux qu’une chose : te contempler pour l’éternité !
En réponse à ton Amour divin, je t’offre le mien timide et imparfait.
Je te rends grâce pour ce que tu es dans ta divine majesté,
pour ta révélation en Jésus ton Fils, notre Frère,
pour l’Esprit qui habite en nos cœurs et nous guide sur le Chemin.
Bénis sois-tu par tous, et pour toujours !
Amen !

Charger d'autres articles liés
  • Viens ! Elle vivra…

    Lundi 4 juillet 2022 Évangile selon St Matthieu (9, 18-26) En ce temps-là, tandis que Jésu…
  • Envoi en Mission… Départ !

    Dimanche 3 juillet 2022 Évangile selon St Luc (10, 1-12) ou (10, 1-12. 17-20) En ce temps-…
  • Le jeûne Chrétien ? …

    Samedi 2 juillet 2022 Évangile selon St Matthieu (9, 14-15) ou (9, 14-17) Versets 14-15 (1…
Charger d'autres écrits par dj34450
  • Viens ! Elle vivra…

    Lundi 4 juillet 2022 Évangile selon St Matthieu (9, 18-26) En ce temps-là, tandis que Jésu…
  • Envoi en Mission… Départ !

    Dimanche 3 juillet 2022 Évangile selon St Luc (10, 1-12) ou (10, 1-12. 17-20) En ce temps-…
  • Le jeûne Chrétien ? …

    Samedi 2 juillet 2022 Évangile selon St Matthieu (9, 14-15) ou (9, 14-17) Versets 14-15 (1…
Charger d'autres écrits dans ANNÉE LITURGIQUE "C" (2021-2022)

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Pain vivant…

Dimanche 8 août 2021 Évangile selon St Jean (6, 41-51) 19e dimanche du temps ordinaire En …