Accueil ANNÉE LITURGIQUE "C" (2021-2022) L’argent : dangereuse idole…

L’argent : dangereuse idole…

0
0
34

Samedi 18 juin 2022
Évangile selon St Matthieu (6, 24-34)

Dieu ou l argent

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples :
« Nul ne peut servir deux maîtres : ou bien il haïra l’un et aimera l’autre, ou bien il s’attachera à l’un et méprisera l’autre.
Vous ne pouvez pas servir à la fois Dieu et l’Argent.

Le choix est posé, simple et redoutable, car qui peut dire que l’argent est sans intérêt pour lui ?
L’argent est nécessaire, Jésus le sait bien : Judas tient la bourse commune, et des femmes influentes aident financièrement le groupe dont elles font partie…

Mais Jésus nous met en garde sur notre relation à l’argent, notre manière de le considérer, de le rechercher, de l’amasser, de l’aimer !..
L’argent est un moyen, pas un but !
« L’argent est bon serviteur, mais mauvais maître  » dit le proverbe.
L’argent « serviteur » peut servir au partage, l’argent « maître » est une dangereuse addiction, une idole…

C’est pourquoi je vous dis :
Ne vous souciez pas, pour votre vie, de ce que vous mangerez, ni, pour votre corps, de quoi vous le vêtirez.
La vie ne vaut-elle pas plus que la nourriture, et le corps plus que les vêtements ?

Notons au passage
que Jésus s’adresse à des personnes qui ont suffisamment pour vivre.
Dans les pays pauvres,
la recherche d’eau et de nourriture
occupe une part importante de l’énergie quotidienne…
Comment s’ouvrir au Royaume de Dieu lorsqu’on a le ventre vide ?

C’est le devoir des pays riches, dont la France fait partie,
de lutter contre la famine, le manque d’eau potable
et d’assurer partout le respect de la dignité Humaine…

L’argent n’est pas le but de la vie.
Les soucis matériels ne doivent pas occuper tout notre temps…
La vie qui nous est donnée a une grande valeur, il ne faut pas gaspiller notre temps…

Regardez les oiseaux du ciel : ils ne font ni semailles ni moisson, ils n’amassent pas dans des greniers, et votre Père céleste les nourrit.
Vous-mêmes, ne valez-vous pas beaucoup plus qu’eux ?
Qui d’entre vous, en se faisant du souci, peut ajouter une coudée à la longueur de sa vie ?

Et au sujet des vêtements, pourquoi se faire tant de souci ?
Observez comment poussent les lis des champs : ils ne travaillent pas, ils ne filent pas.
Or je vous dis que Salomon lui-même, dans toute sa gloire, n’était pas habillé comme l’un d’entre eux.
Si Dieu donne un tel vêtement à l’herbe des champs, qui est là aujourd’hui, et qui demain sera jetée au feu, ne fera-t-il pas bien davantage pour vous, hommes de peu de foi ?

Les soucis des Hommes, à l’aube de notre ère, semblaient bien modestes au regard de ceux d’aujourd’hui : en plus de l’eau, de la nourriture et du vêtement, l’Homme a créé une foule de besoins artificiels, source de bien des maux : électroménager, technologie, transports, loisirs, bien-être…
Pollutions, saccage des ressources, réchauffement climatique, guerres, sont les conséquences de notre mode de vie actuelle…

Jésus nous rappelle que TOUT vient de Dieu, et Dieu sait de quoi nous avons réellement besoin.
Notre relation à Lui devrait être confiante, apaisée,
et la vie « provisoire » devrait garder une importance mesurée, relative…
Le service de l’Autre, l’attention aux plus faibles, l’objectif de la réalisation du Royaume devrait être prioritaire.

Ne vous faites donc pas tant de souci ;
ne dites pas : “Qu’allons-nous manger ?” ou bien : “Qu’allons-nous boire ?” ou encore : “Avec quoi nous habiller ?”
Tout cela, les païens le recherchent.
Mais votre Père céleste sait que vous en avez besoin.
Cherchez d’abord le royaume de Dieu et sa justice, et tout cela vous sera donné par surcroît.
Ne vous faites pas de souci pour demain : demain aura souci de lui-même ; à chaque jour suffit sa peine. »

La sécurité des Chrétiens est en Dieu.
La priorité, c’est d’aimer, vivre pour Aimer ! …

Notre souci majeur devrait être d’ajuster notre vie à la Volonté du Père,
de participer à la réalisation du « Royaume de Dieu » dès aujourd’hui :

Royaume d’Amour, de justice et de paix. 

Il convient peut-être de prendre un peu de distance, par rapport à la pensée globale actuelle… ne pas avoir peur de nous démarquer des comportements majoritaires…

La société de consommation est un leurre, destiné à faire tourner l’économie…
Les besoins créés par le marketing, la publicité, la mode, les médias, et la technologie laissent l’Être Humain désabusé, déçu : le bonheur n’est pas là !

Le bilan écologique de la dérive industrielle, c’est la destruction rapide et incontrôlable de la Planète Terre. Surproductions, obsolescence programmée, concurrence acharnée, autant de marqueurs de la folie capitaliste…
Le « Progrès » et la « Croissance » sont les prétextes d’une telle aberration, mais aussi les idoles vénérées d’un tel système autodestructeur.

Le choix de l’organisation mondialiste,
regroupant les emplois là où la main d’œuvre est bon marché (exploitation humaine),
multipliant les transports polluants sur toute la planète (cargos, avions…),
ce choix Mondialiste laisse des milliards d’Êtres Humains sans emploi et sans avenir, pour le plus grand profit des entreprises multinationales, dont le seul critère de décision est l’argent !

Il reste à inventer une autre organisation de la Société,
mettant l’Homme premier,
répartissant les richesses de manière équitable,
satisfaisant les besoins réels de manière mesurée, dans le respect des ressources et des écosystèmes.

De quoi avons-nous vraiment besoin ?
La « sobriété heureuse » proposée par le sage Pierre RABBI pourrait être l’axe de réflexion pour une nouvelle Société plus « Humaine » :
- Consommation modérée
- Production de biens durables et réparables
- Respect de la Terre et des ressources naturelles…

 

Cherchons d’abord le Royaume de Dieu et sa justice, alors, TOUT nous sera donné par surcroît ! nous dit Jésus…
L’Homme a besoin d’Amour, et la source d’Amour, c’est Dieu !

 

Proposition de prière pour la Planète Terre :

Seigneur, l’argent domine le Monde.

Les puissants détruisent et tuent parfois…
pour gagner toujours plus !

L’Être Humain est sacrifié au nom de la croissance économique.

Seigneur, donne-nous ta Sagesse,
et sauve-nous !

Amen !

  • Grandeur de service et d’Amour ! …

    Lundi 18 juillet 2022 Évangile selon St Matthieu (12, 38-42) En ce temps-là, quelques-uns …
Charger d'autres articles liés
  • Désencombrer notre cœur…

    Mardi 16 août 2022 Évangile selon St Matthieu (19, 23-30)    En ce temps-là, Jésus disait …
  • Magnifique est le Seigneur ! …

    Lundi 15 août 2022 Évangile selon St Luc (1, 39-56) Assomption de la Vierge Marie En ces j…
  • Après les vacances …

    … n’oubliez pas l’Évangile !   Cinq minutes, chaque matin, de silence et…
Charger d'autres écrits par dj34450
  • Désencombrer notre cœur…

    Mardi 16 août 2022 Évangile selon St Matthieu (19, 23-30)    En ce temps-là, Jésus disait …
  • Magnifique est le Seigneur ! …

    Lundi 15 août 2022 Évangile selon St Luc (1, 39-56) Assomption de la Vierge Marie En ces j…
  • Le feu de l’Esprit…

    Dimanche 14 août 2022 Évangile selon St Luc (12, 49-53) Le lecteur ne cherchera bien-sûr a…
Charger d'autres écrits dans ANNÉE LITURGIQUE "C" (2021-2022)

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Le feu de l’Esprit…

Dimanche 14 août 2022 Évangile selon St Luc (12, 49-53) Le lecteur ne cherchera bien-sûr a…