Accueil ANNÉE LITURGIQUE "C" (2021-2022) Le jeûne Chrétien ? …

Le jeûne Chrétien ? …

0
0
138

Samedi 2 juillet 2022
Évangile selon St Matthieu (9, 14-15) ou (9, 14-17)

Jeûne

Versets 14-15 (1ère semaine de Carême-C) :
En ce temps-là, les disciples de Jean-Baptiste s’approchèrent de Jésus en disant :
 » Pourquoi, alors que nous et les pharisiens, nous jeûnons, tes disciples ne jeûnent-ils pas ? »
Jésus leur répondit :
 » Les invités de la noce pourraient-ils donc être en deuil pendant le temps où l’Époux est avec eux ?
Mais des jours viendront où l’Époux leur sera enlevé ; alors, ils jeûneront.

Versets 16-17 :
Et personne ne pose une pièce d’étoffe neuve sur un vieux vêtement, car le morceau ajouté tire sur le vêtement, et la déchirure s’agrandit. Et on ne met pas du vin nouveau dans de vieilles outres ; autrement les outres éclatent, le vin se répand, et les outres sont perdues. Mais on met le vin nouveau dans des outres neuves, et le tout se conserve.
 

La nouveauté :

Jésus affirme une liberté face aux anciennes « traditions religieuses », qui ne sont que des préceptes humains, de vieilles coutumes, où Dieu est absent.

La « pièce d’étoffe neuve » et le « vin nouveau » symbolisent la nouveauté du message apporté par Jésus, incompatible avec les vieilles habitudes… 

L’Alliance nouvelle est un ouragan vivifiant :
Nouvelle Parole, nouvelle intelligence, nouvelle vie, nouvelle Liberté et nouvelle joie !

Ah ! Si l’on pouvait inviter cette nouveauté rafraichissante dans nos tristes assemblées dominicales,
sur nos statues de plâtre et nos vitraux du XVe siècle… !
Si l’on pouvait oser mettre en pratique la nouveauté proposée par le Concile Vatican II ?…

Comment témoigner de la Nouveauté de l’Évangile dans de vieux bâtiments ?
Comment rajeunir nos célébrations si on ne laisse aucune place à des idées nouvelles ?
Pourquoi s’agripper à un passé désuet (le latin ?)

Y a-t-il des luttes de pouvoir qui empêchent d’évoluer dans l’Église du Christ ? (dans ma paroisse : oui !)

 

Le jeûne :
Jésus n’a pas condamné le jeûne, il ne l’a pas encouragé non-plus…

Mais il se méfie de l’autosatisfaction de ceux qui jeûnent pour se croire supérieurs (les Pharisiens).

En fait, Jésus renvoie à la question du sens.
Quel est le sens des gestes que je pose ?

Le jeûne est à la mode aujourd’hui…
Effectué comme un exercice, une expérience nouvelle, une performance ou la recherche d’une maîtrise de soi : satisfaction de l’ego ! Dieu est-il concerné ?

Rien n’est bon, rien n’est mauvais : tout dépend de l’intention qui nous anime…
« C’est à ses fruits que l’on juge l’arbre… » (Matthieu 7, 16-20).

Le sens du jeûne Chrétien pourrait être : 
- Distance avec les plaisirs terrestres, les contraintes matérielles, les distractions et soucis quotidiens : libération ?
- Création d’un vide intérieur, d’une place disponible pour Dieu : une faim spirituelle ?
- Reconnaissance de ma fragilité, rapprochement avec Dieu : humilité ?
- Solidarité -par le manque- avec ceux qui n’ont rien ou pas assez : prise de conscience ?
- prise de distance avec l’opulence et le confort, qui rendent sourd, aveugle et paresseux : conversion ?
- Don de temps à Dieu dans l’interruption de l’activité quotidienne, dans la prière offerte : recentrage ?
- Poids donné à ma prière : Dieu n’est pas insensible à la prière de celui qui jeûne
- Rappel permanent de la Présence en moi : le jeûne occupe l’esprit et permet une prise de conscience renouvelée tout au long du temps offert

- Pénitence en reconnaissance de mes fautes : ouverture à ma Vérité (… de pécheur pardonné) ?

- (…)

Chacun trouvera ses raisons, pour ou contre…
Mais si le jeûne peut nous apporter la joie, nous rendre plus libres, nous conférer une certaine paix intérieure, (et je crois personnellement que OUI ! ), alors, ça vaut le coup d’essayer ! …

Le jeûne Chrétien est, pour moi, un rapprochement intérieur avec Dieu, qui nous oriente vers les autres… une chance de grandir, juste un peu.

 

Proposition de prière :

Seigneur, aide-moi à réfléchir au sens de mes actes, de mes choix.
Secoue mon immobilisme.

Tu donnes sens à ma vie,
ta Parole me comble, me réjouit plus que n’importe quel banquet.

Tu éclaires ma vie,
tu lui donnes saveur,
tu es la vraie nourriture,
tu es l’eau vive.

Seigneur, mon âme a besoin de Toi,
de Toi seulement.

Béni sois-tu !

Quelques pistes pour le Carême…
Redécouvrir l’Évangile,
réduire notre addiction aux médias,
renouer des liens fraternels autour de moi,
faire le point sur ma vie…

  • Brûlante charité…

    Vendredi 15 juillet 2022 Évangile selon St Matthieu (12, 1-8) En ce temps-là, un jour de s…
  • Envoi en Mission… Départ !

    Dimanche 3 juillet 2022 Évangile selon St Luc (10, 1-12) ou (10, 1-12. 17-20) En ce temps-…
  • Le Pardon de Dieu…

    Jeudi 30 juin 2022 Évangile selon St Matthieu (9, 1-8) En ce temps-là, Jésus monta en barq…
Charger d'autres articles liés
  • Désencombrer notre cœur…

    Mardi 16 août 2022 Évangile selon St Matthieu (19, 23-30)    En ce temps-là, Jésus disait …
  • Magnifique est le Seigneur ! …

    Lundi 15 août 2022 Évangile selon St Luc (1, 39-56) Assomption de la Vierge Marie En ces j…
  • Après les vacances …

    … n’oubliez pas l’Évangile !   Cinq minutes, chaque matin, de silence et…
Charger d'autres écrits par dj34450
  • Désencombrer notre cœur…

    Mardi 16 août 2022 Évangile selon St Matthieu (19, 23-30)    En ce temps-là, Jésus disait …
  • Magnifique est le Seigneur ! …

    Lundi 15 août 2022 Évangile selon St Luc (1, 39-56) Assomption de la Vierge Marie En ces j…
  • Le feu de l’Esprit…

    Dimanche 14 août 2022 Évangile selon St Luc (12, 49-53) Le lecteur ne cherchera bien-sûr a…
Charger d'autres écrits dans ANNÉE LITURGIQUE "C" (2021-2022)

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Il m’a mis de la boue sur les yeux, je me suis lavé, et je vois.

Dimanche 22 mars 2020 4e dimanche de carême Évangile selon St Jean (9, 1-38)   Par de…