Accueil LUC Luc (11, 1-13) ou (11, 5-13) ou (11, 1-4)
LUC

Luc (11, 1-13) ou (11, 5-13) ou (11, 1-4)

0
0
72

Demandez ! …

prière

Quelle est notre prière ?
Solitaire ou collective (en famille ou en communauté ) ?
Récitée ou spontanée ?
Habituelle (tous les soirs ou tous les matins) ou occasionnelle ?
Silencieuse ? (juste mise en Présence) ?

Versets 1-4 :
Il arriva que Jésus, en un certain lieu, était en prière. Quand il eut terminé, un de ses disciples lui demanda : « Seigneur, apprends-nous à prier, comme Jean le Baptiste, lui aussi, l’a appris à ses disciples. » Il leur répondit : « Quand vous priez, dites : Père, que ton nom soit sanctifié, que ton règne vienne. Donne-nous le pain dont nous avons besoin pour chaque jour. Pardonne-nous nos péchés, car nous-mêmes, nous pardonnons aussi à tous ceux qui ont des torts envers nous. Et ne nous laisse pas entrer en tentation. »

Dieu reçoit certainement toute prière sincère, et peut faire monter en nous l’intuition d’une réponse. Encore faut-il faire taire notre ego, nous ouvrir à l’inattendu de Dieu, faire monter la paix dans la confiance.
À qui s’adresse notre prière ?
Au Père ? À l’Esprit-Saint ? À Jésus ?
À Marie ? À un saint ?
À un défunt ?

Il n’y a pas de règle : à chacun selon sa sensibilité… Mais si la Communion des Saints est une mise en commun, une transparence du cœur, alors notre prière pourrait être reçue par tous, au Ciel (?) 
Notre prière est unique : elle reflète notre vie, notre personnalité, notre désir d’aimer. Elle est cadeau pour Dieu.

Jésus nous a ouvert la voie royale : s’adresser au Père, en direct !

Dieu ne juge pas notre prière à sa durée ni à son volume,
mais à l’intention qui l’anime.

Dieu attend un dialogue, en Vérité,
et le dialogue implique aussi de faire silence pour écouter.

Je crois que la prière doit être vraie, ressentie, vécue jusqu’au fond de notre être, intense et sincère.

La prière est l’ouverture de notre cœur, au Cœur de Dieu.

Le langage de la prière est celui de l’Amour, du don de soi, de l’offrande de notre Être.
Le priant devrait d’abord chercher à répondre au désir de Dieu, à Son attente sur nous :

ME VOICI ! Dieu est toujours déjà là. Je me rends d’abord totalement présent, à LA Présence de Dieu : arrêt de toute activité, de toute distraction. Je donne du temps à Dieu. Signe de croix appliqué. Je fais silence.

JE T’OFFRE ! Ensuite je présente à Dieu mon actualité, dans la confiance : événements, joies, souffrances, inquiétudes… tout ce qui fait ma vie !

PARDON ! Puis je mesure mes limites, mes peurs, mes erreurs, mes refus. Je demande éventuellement pardon. Je peux poser les mots d’un objectif d’amélioration.

AIDE-MOI ! Je peux tout demander à Dieu dans l’Amour : l’Amour des autres, l’Amour de Dieu, l’Amour de moi… l’Amour est le seul langage que Dieu connaisse.

MERCI ! Je n’oublie pas de remercier Dieu, dans la confiance, car TOUT vient de Lui, et il veut mon bonheur.
Merci car je sais que je suis déjà exaucé…

VIVE DIEU ! Je termine ma prière par une louange, une bénédiction : « Béni sois-tu ! Amen ! « 

Pour donner du poids à ma prière :
– Poser un geste « coûteux »
(un pardon ? un rapprochement ? un renoncement ?),

– faire un déplacement
(à l’église ? Allumer un cierge ?),

– faire un effort, un jeûne…

Le Notre-Père est LA plus belle prière Chrétienne !
Pour la première partie au-moins, c’est LA prière de Jésus à son Père,
c’est SA propre prière qu’il nous a partagée !
En nous apprenant à dire « Notre-Père »,  Jésus fait de nous ses frères et sœurs en Dieu !
Cadeau inouï… ! Qui suis-je pour oser parler à Dieu ? et pourtant, c’est ce que Dieu attend de nous…

Notre-Père est un pluriel, prière communautaire.
Il m’aide à prendre conscience de la dimension horizontale, fraternelle, familiale de nos célébrations dominicales.
Il convoque tout l’Univers, toute la Création devant Dieu, le temps de ma prière…
Moi qui ne suis rien, j’ai le pouvoir de rendre présents tous les êtres humains devant Dieu.

 

J’ai une version personnelle du Notre-Père, que je vous partage :

« Père infiniment bon,
Tu as mis le ciel TA demeure dans le cœur de l’Homme,
Que ton nom très saint soit reconnu et proclamé par tous, et par moi aussi
Que ton règne d’Amour se réalise enfin par toute la Terre, et aujourd’hui dans ma journée,
Que ta très sainte volonté soit faite par tous, et par moi aussi,
Donne à tous le pain nécessaire, pain de la table, pain de ta Parole, et apprends-nous à partager,
Pardonne-nous nos fautes et apprends-nous à pardonner,
Ne nous laisse pas seulement entrer en tentation, car la chair est faible,
Délivre-nous de ce mal qui nous colle à la peau,

Car TU es Dieu, et à TOI tout est possible. »

Béni sois-tu !
Amen !

Versets 5-13 :
Jésus leur dit encore : « Imaginez que l’un de vous ait un ami et aille le trouver au milieu de la nuit pour lui demander : “Mon ami, prête-moi trois pains, car un de mes amis est arrivé de voyage chez moi, et je n’ai rien à lui offrir.” Et si, de l’intérieur, l’autre lui répond : “Ne viens pas m’importuner ! La porte est déjà fermée ; mes enfants et moi, nous sommes couchés. Je ne puis pas me lever pour te donner quelque chose.” Eh bien ! je vous le dis : même s’il ne se lève pas pour donner par amitié, il se lèvera à cause du sans-gêne de cet ami, et il lui donnera tout ce qu’il lui faut.
Moi, je vous dis : Demandez, on vous donnera ; cherchez, vous trouverez ; frappez, on vous ouvrira. En effet, quiconque demande reçoit ; qui cherche trouve ; à qui frappe, on ouvrira. Quel père parmi vous, quand son fils lui demande un poisson, lui donnera un serpent au lieu du poisson ? ou lui donnera un scorpion quand il demande un œuf ? Si donc vous, qui êtes mauvais, vous savez donner de bonnes choses à vos enfants, combien plus le Père du ciel donnera-t-il l’Esprit Saint à ceux qui le lui demandent ! »

Priez le Père du Ciel, priez !!
Oui, mais…

Peut-on demander de gagner au Loto ? Non ! (Ça marchera pas…). Mais on peut Lui exposer nos problèmes, nos soucis, nos besoins…
Peut-on demander la victoire sur l’ennemi, la vengeance ? Non ! (bien sûr…). Dieu ne connait que l’Amour…
Peut-on demander d’être dispensé des difficultés de la vie ? Non ! (Même Jésus n’a pas été dispensé de la Croix). Mais on peut lui demander le courage, la force d’endurer, d’affronter les moments difficiles…

Pourquoi ?
Dieu ne triche pas. Il aime tous les Hommes à égalité, (il ne veut en privilégier aucun)
Il veut laisser libre chacun de choisir sa voie,
Il ne possède rien, ayant déjà tout donné.

Notre vie a un potentiel précieux, une valeur d’éternité, qu’il ne faut surtout pas gâcher : notre vie est le cadeau que Dieu attend, espère…

Alors que peut-on demander, chercher ?
Quelle porte souhaite-t-on ouvrir ?

CHERCHEZ :
L’Homme cherche le Bonheur, mais il s’y prend mal… !
Le Bonheur, c’est d’Aimer,
et l’Amour véritable c’est le don de soi :
voilà la vérité qu’il faut chercher dans notre vie : la manière d’aimer.

FRAPPEZ :
Dieu est LA source de l’Amour, de tout amour :
notre bonheur est donc en Dieu.
le cœur de Dieu, c’est la porte qu’il faut franchir :
Frappez-y, elle s’ouvrira !
Dévoilons notre cœur à Dieu, il nous dévoilera le sien.

LA raison de notre existence,
LE sens de notre vie et notre accomplissement sont en Dieu :
c’est là notre vérité de créatures aimées.

DEMANDEZ :
Dieu est Dieu,
et il nous a créés pour aimer,
à son image :
c’est comme ça !

Il ne faut pas comprendre cette exclusivité comme une domination, un avantage dont Dieu abuserait pour nous contraindre, non !
Dieu n’est pas un montreur de marionnettes…

Son silence, c’est comme une excuse, un respect, un effacement pour ne pas gêner…
Dieu s’excuse de nous avoir créés, il a peur de nous effrayer, de nous vexer…
Dieu se fait tout petit devant l’Homme, il s’émerveille de nous.
Dieu se cache pour ne pas déranger.

Mais si on demande, alors aussitôt Dieu se donne : il ne sait faire que ça, se donner par Amour !
Demandez, Dieu se donnera à vous.
Cherchez Dieu, il se dévoilera à vous.
Frappez à la porte du Mystère, Dieu lui-même viendra vous ouvrir !
… et Dieu donne ce qu’il y a de meilleur, de plus grand : l’Esprit-Saint !

Mais la recherche doit être réelle et patiente, car le temps de Dieu n’est pas celui des hommes…
La demande doit être humble et confiante, car Dieu sait -mieux que nous- ce dont nous avons besoin…
Le mystère se dévoile en fonction de notre capacité à le recevoir : la découverte est un chemin infini.
Patience et humilité.

Proposition de prière :

Père infiniment bon,
tu vois grand pour l’Homme :
tu veux lui partager ta vie !

Ta réponse à sa demande est toujours immense :
tu donnes TOUT,
et tu te donnes TOI-MÊME !

Bénis sois-tu !
Fais grandir en nous la confiance en Toi !

Amen !

  • Luc (2, 33-35)

    Jésus, signe de contradiction… Bienheureuse Vierge Marie des Douleurs. En amenant Jé…
  • Luc (21, 25-28. 34-36) ou (21, 34-36)

    Priez et redressez-vous ! …   Ce passage clôture le long discours de Jésus sur sa ve…
  • Luc (21, 29-33)

    Voir, regarder et faire confiance… Le chapitre 21 de St Luc insistait, lundi, sur la…
  • Luc (21, 20-28)

    Fin du monde ? … Évangile selon St Luc (21, 20-28) : En ce temps-là, Jésus disait à …
  • Luc (23, 35-43)

    Voilà notre Roi !   Évangile selon St Luc (23, 35-43) : En ce temps-là, on venait de cruci…
  • Luc (20, 27-38) ou (20, 27-40)

    La Vie après la vie ? …   Versets 27-38 : En ce temps-là, quelques sadducéens – ceux…
  • Luc (19, 45-48)

    Purifier notre prière, notre cœur ? … La purification du temple par Jésus est une in…
  • Luc (19, 41-44)

    Ce qui donne la paix… Évangile selon St Luc (19, 41-44) : Lorsque Jésus fut près de …
  • Luc (19, 11-28)

    Trésor méprisé… Lorsque vous rencontrerez Luc, là-haut, vous lui direz de ma part qu…
  • Luc (19, 1-10)

    Zachée, descends vite ! … Évangile selon St Luc (19, 1-10) : En ce temps-là, entré d…
  • Luc (18, 35-43)

    Que veux-tu ? … Évangile selon St Luc (18, 35-43) : Alors que Jésus approchait de Jé…
  • Luc (21, 5-11) ou (21, 12-19) ou (21, 5-19)

    Fin du Monde ? … Versets 5-11 :  En ce temps-là, comme certains disciples parlaient …
  • Luc (18, 1-8)

    La prière ? … mais pas sans la foi ! Évangile selon St Luc (18, 1-8) : En ce temps-l…
  • Luc (17, 26-37)

    Coupable insouciance… Évangile selon St Luc (17, 26-37) : En ce temps-là, Jésus disa…
  • Luc (17, 20-25)

    Le Règne de Dieu… Évangile selon St Luc (17, 20-25) : En ce temps-là, comme les phar…
  • Luc (17, 1-6) ou (17, 7-10) ou (17, 5-10)

    Gratuité avec Dieu ? … « Simples serviteurs : nous ne faisons que notre d…
  • Luc (16, 9-15)

    L’argent ? … Évangile selon St Luc (16, 9-15) : En ce temps-là, Jésus disait à…
  • Luc (16, 1-8) ou (16, 1-13)

    L’argent ! … Versets 1-8 :   En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « …
  • Luc (15, 3-7) ou (15, 1-10) ou (15, 1-3. 11-32) ou (15, 1-32)

    Le pardon : joie du Père ! … Versets 1-2 : En ce temps-là, les publicains et les péc…
  • Luc (14, 1. 7-11) ou (14, 1. 7-14) ou (14, 12-14)

    Préséance et humilité… Verset 1 : Un jour de sabbat, Jésus était entré dans la maiso…
  • Luc (6, 12-19)

    Prier avant de décider… Évangile selon St Luc (6, 12-19) : En ces jours là, Jésus s&…
  • Luc (13, 31-35)

    Jérusalem ! Jérusalem ! … Évangile selon St Luc (13, 31-35) : En ce jour là, quelque…
  • Luc (13, 22-30)

    Premiers ou derniers ? … Évangile selon St Luc (13, 22-30) : En ce temps-là, tandis …
  • Luc (13, 18-21)

    Le règne de Dieu : invisible et pourtant efficace… Évangile selon St Luc (13, 18-21)…
  • Luc (13, 10-17)

    La source du Mal…  À la suite d’un deuil, certaines personnes se révoltent con…
  • Luc (18, 9-14)

    Dieu aime les humbles… Évangile selon St Luc (18, 9-14) : Jésus dit cette parabole :…
  • Luc (13, 1-9)

    Dieu est patient ! … Évangile selon St Luc (13, 1-9) : Un jour, des gens rapportèren…
  • Luc (12, 54-59)

    Signes par milliers… « Signes par milliers, traces de ta gloire, signes p…
  • Luc (12, 49-53)

    Le feu, symbole de l’Esprit-Saint. Feu de Pentecôte Évangile selon St Luc (12, 49-53…
  • Luc (12, 13-21)

    Profite, la vie est courte… (?) Il nous revient de distinguer  » avoir &n…
  • Luc (12, 8-12)

    L’Esprit-Saint vous enseigne… L’Esprit-Saint scelle l’Amour divin …
  • Luc (12, 1-7)

    Attention, tout sera dévoilé… Évangile selon St Luc (12, 1-7) Évangile selon St Luc …
  • Luc (11, 47-54)

    La clé de l’Écriture… Évangile selon St Luc (11, 47-54) : En ce temps-là, Jésu…
  • Luc (11, 42-46)

    Un chat qui se prend pour un lion… Évangile selon St Luc (11, 42-46) : En ce temps l…
  • Luc (11, 37-41)

    La pureté… Évangile selon St Luc (11, 37-41) : En ce temps-là, pendant que Jésus par…
  • Luc (11, 29-32)

    Les signes dérangent, parfois… Évangile selon St Luc (11, 29-32) : En ce temps-là, c…
  • Luc (17, 11-19)

    Dix lépreux : neuf plus un… Évangile selon St Luc (17, 11-19) : En ce temps là, Jésu…
  • Luc (11, 27-28)

    Garder la Parole de Dieu… Évangile selon St Luc (11, 27-28) : En ce temps là, comme …
  • Luc (10, 38-42)

    Prière et travail… Évangile selon St Luc (10, 38-42) : En ce temps-là, Jésus entra d…
  • Luc (10, 25-37)

    Aimer vraiment…   Jésus va montrer jusqu’où l’Amour doit nous conduire, …
  • Luc (10, 17-24) ou 10, 21-24)

    Petits : exultez de joie ! …   Versets 17-19 : En ce temps-là, les 72 disciples que …
  • Luc (10, 13-16)

    Rejet, indifférence… Quel malheur !   Évangile selon St Luc (10, 13-16) : En ce…
  • Luc (9, 51-62) ou (9, 51-56) ou (9, 57-62)

    Suis-moi ! … Versets 51 – 53 : Comme s’accomplissait le temps où il allait êtr…

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Luc (6, 27-38) ou (6, 36-38)

Aimez, même vos ennemis ! … Versets 27-35 : En ce temps-là, Jésus déclarait à ses di…