Accueil COPIE PARUTION Jésus vainqueur du Mal ! …

Jésus vainqueur du Mal ! …

0
0
156

Évangile selon St Jean (16, 29-33) :

En ce temps-là, les disciples de Jésus lui dirent :
« Voici que tu parles ouvertement et non plus en images.
Maintenant nous savons que tu sais toutes choses, et tu n’as pas besoin qu’on t’interroge : voilà pourquoi nous croyons que tu es sorti de Dieu. »
Jésus leur répondit : « Maintenant vous croyez !
Voici que l’heure vient – déjà elle est venue – où vous serez dispersés chacun de son côté, et vous me laisserez seul ;
mais je ne suis pas seul, puisque le Père est avec moi.
Je vous ai parlé ainsi, afin qu’en moi vous ayez la paix.
Dans le monde, vous avez à souffrir, mais courage !
Moi, je suis vainqueur du monde. »

Chez Saint Jean, « le Monde » désigne le siège des forces du mal, le lieu de la lutte entre Bien et Mal…
Jésus va affronter le mal, la violence des Hommes, le péché et la mort : la nuit !
Il l’affronte en s’y soumettant, preuve de sa confiance totale au Père. Il l’affronte sans se défendre : il continuera d’Aimer et de pardonner jusqu’au bout, nous montrant le chemin…

Au cœur de la souffrance, l’Amour peut-il encore donner  » sens  » ?

Sa victoire sur le Monde, c’est sa résurrection.
A sa suite, il nous entraine à garder l’Espérance, quelles que soient nos difficultés, nos échecs, nos souffrances. Jésus nous conduit vers le Père, là où il n’y aura plus de peine, de larmes ni de souffrances, mais la paix et la joie éternelles.

Dans la fidélité à sa Parole, Jésus nous donne cette paix intérieure, permettant de traverser les difficultés de la vie : « dans le Monde, vous avez à souffrir, mais courage ! moi, je suis vainqueur du Monde. » Il y a en nous la certitude d’une autre vie après celle-ci.

Tous les jours, nous sommes témoins de ce combat entre le Bien et  le Mal, dans le Monde, mais aussi dans notre cœur : enjeu de cette lutte permanente… Il nous faut tenir bon, en suivant Jésus, notre modèle, en appliquant sa Parole au quotidien, en orientant nos choix de vie dans la prière et dans l’Amour.

Je pense à tous ceux qui se sentent  » seuls « , à tous ceux qui souffrent dans leur âme ou dans leur corps, ceux qui sont dans la  » nuit  » :
il faudrait leur redire ces paroles de Jésus, «  le mal n’aura pas le dernier mot ! « ,
Il faudrait les accompagner, les soutenir, les aider, être simplement présent…
Mais lorsque la souffrance est trop forte, les mots sont parfois dérisoires.
Une présence silencieuse ou une écoute attentive peuvent aider un peu…
 » Aimer  » c’est parfois  » souffrir avec… »

Donner du temps et de l’écoute :
les résidents d’Ehpad qui reçoivent des visites se portent mieux,
acceptent plus facilement leur situation, et se dégradent moins vite.
Ça parait évident, mais beaucoup n’ont jamais de visite…
Pourtant, il suffirait d’une présence, d’un peu d’écoute, d’un peu de patience…
«  J’étais malade et vous m’avez visité  » dira le Christ.

Proposition de prière :

Seigneur, apprends-moi à aider,
à écouter,
à voir la peine et la souffrance de l’autre.

Amen !

Laisser un commentaire

Consulter aussi

ÉVANGILE DU DIMANCHE 7 JUILLET

Jésus : double nature. Évangile selon St Marc (6, 1-6) En ce temps-là, Jésus se rendit dan…