Accueil COPIE PARUTION L’impossible est possible pour Dieu ! …

L’impossible est possible pour Dieu ! …

0
0
177
 » Difficile aux riches d’entrer dans le Royaume de Dieu… « 
mais qui ne possède rien ? …

Évangile selon St Marc (10, 17-27) 

 En ce temps-là, Jésus se mettait en route quand un homme accourut et, tombant à ses genoux, lui demanda :
« Bon Maître, que dois-je faire pour avoir la vie éternelle en héritage ? »
Jésus lui dit : « Pourquoi dire que je suis bon ? Personne n’est bon, sinon Dieu seul.
Tu connais les commandements :
Ne commets pas de meurtre,
ne commets pas d’adultère,
ne commets pas de vol,
ne porte pas de faux témoignage,
ne fais de tort à personne,
honore ton père et ta mère. »
L’homme répondit : « Maître, tout cela, je l’ai observé depuis ma jeunesse. »

Jésus teste son interlocuteur…
Il cherche à lui faire reconnaître que ces préceptes ne suffisent pas à satisfaire sa recherche, à remplir son désir d’absolu :
cet homme est en recherche d’autre chose, de plus grand… mais il s’y prend mal.
Sa question est : « que dois-je faire ? « 
Son objectif est « hériter de la vie éternelle » (posséder).

Jésus posa son regard sur lui, et il l’aima.
Il lui dit : « Une seule chose te manque :
va, vends ce que tu as et donne-le aux pauvres ;
alors tu auras un trésor au ciel.
Puis viens, suis-moi. »

Jésus lui propose de quitter ses sécurités,
de se « désencombrer »,
puis de s’ouvrir au partage avec les plus humbles,
de tout miser sur Jésus en le suivant :

Quitter l’esprit de la Loi, pour s’ouvrir à l’Amour…

Mais lui, à ces mots, devint sombre et s’en alla tout triste, car il avait de grands biens.
Alors Jésus regarda autour de lui et dit à ses disciples :
« Comme il sera difficile à ceux qui possèdent des richesses d’entrer dans le Royaume de Dieu ! »

« Posséder » rive l’Homme à la Terre, et à cette vie provisoire,
nous cache la lumière et le bonheur («  il devint sombre et s’en alla tout triste «  ).

Mais qui ne possède rien ?
Qui est capable de partir en laissant tout ?

Les disciples étaient stupéfaits de ces paroles.
Jésus reprenant la parole leur dit : « Mes enfants, comme il est difficile d’entrer dans le Royaume de Dieu !
Il est plus facile à un chameau de passer par le trou d’une aiguille qu’à un riche d’entrer dans le royaume de Dieu. »
De plus en plus déconcertés, les disciples se demandaient entre eux : « Mais alors, qui peut être sauvé ? »
Jésus les regarde et dit : « Pour les hommes, c’est impossible, mais pas pour Dieu ; car tout est possible à Dieu. » 

Voilà la clé du chameau encombré, qui veut passer par une porte trop étroite :
accéder au Royaume par nos seuls efforts et nos mérites n’est pas possible,
car le Royaume n’est jamais mérité, ce n’est pas un droit, il ne se laisse posséder par personne : il est donné !
Il faut donc nous en remettre à Dieu, dans la confiance et l’abandon filial !

« Le Seigneur est mon berger, je ne manque de rien » (Psaume 23).

Quels sont mes choix de vie ?
Les illusoires sécurités auxquelles je tiens ?
Les conforts qui me ravissent… mais m’immobilisent ?
Les activités qui passent avant Dieu et risquent de me détourner ?

Ne confondons pas :
Jésus n’interdit aucun attachement, aucun Amour, aucune passion,
mais il nous demande de les porter en Dieu, de les vivre à la lumière de l’Évangile, de les enraciner dans l’Amour.

« Les vertus ne sont que des passions ordonnées,
les vices, des passions en désordre« .
(Coventry Patmore).

 

Proposition de prière :

Seigneur, 
mon cœur est-il tellement encombré que tu n’y trouves plus de place ?
Mon temps est-il tellement occupé que tu n’y trouves aucun moment ?

Vois Seigneur, je décroche cette croix du mur,
et je la pose sur mon agenda, et sur mon livre de comptes,
et au-dessus de mon ordinateur,
et sur ma liste de courses…

Aide-moi à gérer tout ça,
et à garder dans mes choix
priorité pour toi !

Amen ! 

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Allez ! …

Conversion de St Paul Évangile selon St Marc (16, 15-18) Versets 15-18 : En ce temps-là, J…