Accueil COPIE PARUTION Opposition frontale…

Opposition frontale…

0
0
182

Évangile selon St Marc (11, 27-33)

En ce temps-là, Jésus et ses disciples revinrent à Jérusalem.

Après avoir chassé les vendeurs du Temple, Jésus est menacé de mort par les pharisiens et les scribes, car il gêne leur « petite organisation lucrative », remet en question leur légitimité, et dénonce leur hypocrisie…
Pharisiens et scribes craignent la foule, favorable à Jésus… Ils attendent donc le soir, lorsque le Temple se vide, pour le capturer discrètement.
Ainsi, chaque soir, Jésus et ses apôtres quittent la ville par sécurité… et réapparaissent le matin.
L’affrontement direct va commencer…

Et comme Jésus allait et venait dans le Temple, les grands prêtres, les scribes et les anciens vinrent le trouver. Ils lui demandaient :
 » Par quelle autorité fais-tu cela ?  » ou alors :
« qui t’a donné cette autorité pour le faire ? « 

Les grands prêtres sont redoutés, car leur pouvoir est grand et leur influence va bien au-delà du Temple…
Ils sont ici chez eux, sur leur terrain.
L’affrontement verbal dans ce contexte n’est pas en faveur de Jésus.
Cette première question est piégée : Jésus le sait …

Jésus leur dit : « Je vais vous poser une seule question. Répondez-moi, et je vous dirai par quelle autorité je fais cela :
le baptême de Jean venait-il du ciel ou des hommes ? Répondez-moi. »

Jésus a une intelligence vive, et il devine la pensée de ses opposants. Il ne se laisse pas impressionner et répond par une question piège, lui aussi.

Ils se faisaient entre eux ce raisonnement :
« Si nous disons : “Du ciel”, il va dire : “Pourquoi donc n’avez-vous pas cru à sa parole ?”
Mais allons-nous dire : “Des hommes” ? »
Ils avaient peur de la foule, car tout le monde estimait que Jean était réellement un prophète. Ils répondent donc à Jésus : « Nous ne savons pas ! »
Alors Jésus leur dit : « Moi, je ne vous dis pas non plus par quelle autorité je fais cela. »

Jésus a gagné la première manche : Sur le terrain de la vérité, il est le plus fort.
Mais l’échange va continuer…la pression augmenter…

Pour nous, croyants du XXIe siècle, ce passage d’Évangile
peut nous servir de modèle lors des critiques que nous recevons
au sujet de notre foi…

Avant de répondre, faire d’abord appel à l’Esprit :
«  Esprit-Saint, donne-moi les mots  » : très important, et très efficace…

Ensuite, laisser parler notre cœur en vérité :
oser témoigner de ce qui nous anime, ce qui donne sens à toute notre vie !
Les gens ne sont jamais indifférents à un vrai témoignage de vie :
sur leur propre chemin, notre témoignage est un cadeau
qui peut les aider dans leur propre recherche de sens.

Enfin, parler sur un même pied d’égalité, dans le respect de la différence…

Proposition de prière :

Aide-moi, Seigneur à témoigner de ma foi,
simplement et sincèrement.
Le monde a tant besoin de Toi !
Amen !

Laisser un commentaire

Consulter aussi

L’impossible est possible pour Dieu ! …

 » Difficile aux riches d’entrer dans le Royaume de Dieu… «&n…