Accueil COPIE PARUTION Partager notre foi, mais à bon escient ? …

Partager notre foi, mais à bon escient ? …

0
0
117

Évangile selon St Matthieu (7, 6. 12-14)

Verset 6 :
En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Ne donnez pas aux chiens ce qui est sacré ; ne jetez pas vos perles aux pourceaux, de peur qu’ils ne les piétinent, puis se retournent pour vous déchirer.

Matthieu est le seul évangéliste à rapporter ces propos  » tranchants  » sur les perles jetées aux chiens, ou aux porcs  (les païens ?) …
Les « perles » me rappellent l’histoire de ce négociant qui vend tous ses biens pour acheter une perle de grande valeur…
Cette perle magnifique, rare et précieuse, c’est le Christ, c’est sa Parole, c’est l’Évangile !
Cette perle, nous la gardons dans notre cœur, intimité sacrée, Présence vivante, Eucharistie !
Toute notre vie sera chamboulée par cette découverte…
Jésus nous invite à garder ce trésor secret, à le partager avec des personnes choisies, initiées, en recherche…

 » Vivre en Chrétiens  » devrait être suffisant
pour que ceux qui nous voient s’interrogent…
Alors seulement nous pouvons partager notre foi et tout ce qui nous anime :
il y a des moments favorables pour dévoiler notre cœur, notre Amour,
et d’autres où ça ne servirait qu’à nous attirer des moqueries
ou même de l’agressivité…
Ne jetons pas nos perles dans la porcherie.

Verset 12 :
Donc, tout ce que vous voudriez que les autres fassent pour vous, faites-le pour eux, vous aussi : voilà ce que disent la Loi et les Prophètes.

Jésus nous offre la version positive du « ne faites pas aux autres ce que vous n’aimeriez pas qu’on vous fasse » : version qui va beaucoup plus loin ! …
 » Il s’agit d’inventer pour l’autre « tout » ce dont on rêve pour soi. La règle devient excès d’attention aux autres : « tout » c’est ce que Dieu fait pour nous… et que les autres attendent de nous.« ] (Roselyne Dupont-Roc, bibliste pour  » Prions en Église  » )

Dans la relation d’amour, il est bon d’anticiper…
… anticiper le désir de l’autre, son attente, son espoir, son angoisse aussi !

Lui faire une surprise…
Lui préparer ce qu’elle (qu’il) aime…
Aller à sa rencontre… »

Penser à l’Autre avant soi,
S’oublier soi-même pour qu’elle (qu’il) existe,
Diminuer pour qu’il (qu’elle) grandisse.

Être pur élan d’Amour, de générosité, 
c’est se libérer du «  moi je  » qui me rend esclave,
de mon orgueil et de mon égoïsme…

C’est rejoindre le désir de Dieu sur l’Homme,
c’est faire avancer le Royaume, s’ouvrir à l’Éternité !

Versets 13-14 :Porte étroite
Entrez par la porte étroite.
Elle est grande, la porte, il est large, le chemin qui conduit
à la perdition ; et ils sont nombreux, ceux qui s’y engagent.
Mais elle est étroite, la porte,
il est resserré, le chemin qui conduit à la vie ;
et ils sont peu nombreux, ceux qui le trouvent.

Non, Jésus ne dit pas que le Salut est réservé à une élite…

Pour moi, la « grande porte« , le « chemin large » nous parlent de facilité dangereuse…
Faut-il, en effet, suivre le « troupeau » s’il se dirige vers un précipice ?
Plaisirs, consommation effrénée, égoïsme, matérialisme, domination : voilà un chemin dont il faut se méfier !

Suivre le Christ est un choix difficile !
Partager, écouter, accueillir, consoler, témoigner, ce chemin est celui de l’Amour, du don de soi : c’est un chemin de vie !

 

Proposition de prière :

Père infiniment bon,
tu vois grand pour l’Homme,
ta réponse est toujours immense :
tu donnes tout, et tu te donnes toi-même !

Je devine ton chemin, escarpé, pentu : il mène dans les hauteurs,
il nous rapproche de Toi, Dieu, Source vive de l’Amour ! …
mais c’est un chemin difficile !

Donne-moi, Esprit-Saint le courage et la force.

Amen !

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Rendez à César…

Évangile selon St Marc (12, 13-17) En ce temps-là, on envoya à Jésus des pharisiens et des…